ATTENTION !

Si vous installez des panneaux photovoltaïques en Autoconsommation,

le raccordement au réseau se fait avec un compteur LINKY

Plus d'informations ici

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

Radio transparence

Compteur accessible : seul le barricadage pourra vous protéger d'une pose forcée.
 
Barricader son compteur n'est puni par aucun texte pénal. Une seule personne en France poursuivie à ce jour par Enedis. Vos chances de l'être sont infimes.
 
l'Association Justice et Solidarité Citoyenne a été créée pour soutenir financièrement les personnes qui se verraient inquiétées. Tous les détails ICI

à ce jour 945 Communes

refusent le compteur LINKY !

Retrouvez la liste ici

( en bas de la page )

Le compteur LINKY n'est pas obligatoire

Arrêt de la Cour d'Appel de Bordeaux

17 Novembre 2020

Voir la page

Arrêté du 9 juin 2016 fixant les modalités d'application du titre II

du décret n° 2001-387 du 3 mai 2001 relatif au contrôle

des instruments de mesure

MEDIAS

 Regardez le document vidéo

 

Notre Dame de Paris fin des investigations : Prochaine Infos EHS FRANCE signification par Huissier de Justice du dossier au Procureur Rémy Heitz en charge de l'enquête.

Pour EHS FRANCE l’alimentation électrique du quartier de la cathédrale venait juste de passer sous Linky Dirty Electricity début avril 2019 (communication explicite d’ENEDIS, soit 2 semaines avant l'incendie de NDdP), en conséquence sa non interopérabilité avérée avec la pléthore d’appareillages électriques, dont notamment un disjoncteur type S (retrait massif en cours par ENEDIS pour risques avérés) présent dans le coffret électrique de chantier, de 3 bobines d’électro-tintement 220V non compatibles et de nombreux ballasts, l'ensemble de ces appareillages électriques étant présents à la croisée du transept au pied de la flèche qui est le lieu exact constaté du départ du feu peuvent être à l’origine du départ de l’incendie de Notre Dame de Paris.
De plus s’il était avéré que de l’outillage portatif, ayant donc des batteries au lithium se trouvait aussi près du coffret électrique, de l’enrouleur et des nombreuses rallonges présentes à la croisée du transept au pied de la flèche, dans ce cas cela ne pourrait que renforcer la thèse de l’incendie provoqué par la Linky Dirty Electricity d’ENEDIS.

Nota : La présence d'un compteur Linky dans le coffret électrique de chantier présent à la croisée du transept au pied de la flèche (lieu du départ de l'incendie) n'est à notre connaissance à ce jour pas avéré, néanmoins il est légitime de se poser la question, car dans de nombreux reportages les journalistes qui évoquent ce coffret électrique de chantier disent qu'il sert à alimenter en énergie électriques de nombreux appareillages, dont les ascenseurs (montes-charges), etc ... ...