ATTENTION !

Si vous installez des panneaux photovoltaïques en Autoconsommation,

le raccordement au réseau se fait avec un compteur LINKY

Plus d'informations ici

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Aucun évènement à venir!

Radio transparence

Compteur accessible : seul le barricadage pourra vous protéger d'une pose forcée.
 
Barricader son compteur n'est puni par aucun texte pénal. Une seule personne en France poursuivie à ce jour par Enedis. Vos chances de l'être sont infimes.
 
l'Association Justice et Solidarité Citoyenne a été créée pour soutenir financièrement les personnes qui se verraient inquiétées. Tous les détails ICI

à ce jour 946 Communes

refusent le compteur LINKY !

Retrouvez la liste ici

( en bas de la page )

Le compteur LINKY n'est pas obligatoire

Arrêt de la Cour d'Appel de Bordeaux

17 Novembre 2020

Voir la page

Arrêté du 9 juin 2016 fixant les modalités d'application du titre II

du décret n° 2001-387 du 3 mai 2001 relatif au contrôle

des instruments de mesure

MEDIAS

Une prermière Linky Hercule Manifestation Paris :

Une montagne de compteurs Linky déversée devant le siège de LREM

Cédric Liechti dit la vérité sur le Linky.

19 Janvier 2021

Manifestation de la CGT le 19 01 2021 à Paris devant le siège de LREM contre le Linky et le projet Hercule.
Cédric Liechti dit la vérité sur le Linky.
Une montagne de compteurs Linky déversée devant le siège de LREM

A Paris, environ 200 militants de la CGT ont déversé des compteurs Linky devant le siège de La République en Marche, dans le deuxième arrondissement. Ces compteurs - synonymes selon le syndicat de suppressions d'emplois, puisqu'ils peuvent être installés par des prestataires et évitent les déplacements d'agents pour les relevés -,

 

« on les dépose devant les fossoyeurs du service public », a conclu Cédric Liechti, secrétaire générale de la CGT Energie Paris. Des actions ont également eu lieu dans plusieurs villes françaises et devant certains sites d'EDF ce même jour.
Le projet « Hercule » continue à mobiliser les agents EDF contre lui. Près d'un quart d'entre eux était en grève ce mercredi pour demander son retrait.

 

Le projet prévoit la scission du groupe en trois entités : d'un côté EDF bleu et EDF azur – deux entreprises publiques – pour les centrales nucléaires et les barrages hydroélectriques, et d'un autre EDF vert, coté en Bourse, pour la distribution d'électricité et les énergies renouvelables. Ses opposants dénoncent le risque d'un « démantèlement » du groupe et d'une hausse des tarifs de l'électricité.

Regarder le document de la chaine RT France